Félicitation à Gwendal et Elia

Depuis la diffusion d'une vidéo montrant un homme faisant de la lumière avec ses mains se faire tuer par un autre avec un poignard, le monde s'interroge. Existe-t-il autre chose que des hommes sur terre ?
 

 

 Welcome home ! ft Eliza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 11/07/2018
Messages : 31
Posté le Ven 3 Aoû - 23:02
Je suis terriblement stressée. C’est le grand jour. Cela fait quelques jours seulement que je me suis réveillée mais toute la famille s’est pliée en quatre pour que je puisse faire mon retour à la maison le plus rapidement possible.

Finalement, le temps est vite passé parce que j’avais toujours un membre de la famille avec moi dans la chambre d’hôpital. Les soignants ont été très conciliants à ce sujet en laissant ma chambre en libre circulation si on peut dire ça comme ça. Mais à l’heure actuelle, je suis seule car mes parents s’occupent des papiers et je dois bien avouer que le retour me terrifie.

Dans ma tête ma vie s’est arrêtée à 17 ans mais lorsque je regarde le miroir on perçoit bien les 14 ans supplémentaires, ce pan de ma vie complètement perdu. De plus je ne me reconnais pas. Physiquement j’ai tellement changé non seulement par l’âge mais aussi de par le fait que j’ai maigrit, beaucoup trop, et perdu tous mes muscles. Je ne peux plus marcher et je parviens à peine à tenir mes couverts. Je vais devoir être rééduquée sur tout mon système moteur.

Enfin, l’heure est arrivée. Mes parents me récupèrent en fauteuil roulant, ils en ont d’ailleurs loué un qui est à l’arrière de la voiture. En moi-même je pense *alors c’est ça ma vie désormais ?*. J’ai du mal à m’y faire. Du mal à croire que ma vie d’adolescente s’est envolée à cause de la maladie de mon frère. J’aimerais pouvoir assurer à cent pour cent que je ne lui en veux pas mais il y a une part au fond de moi qui se dit que si j’avais écouté les médecins, si je n’avais pas persisté à son chevet, tout cela ne serait pas arrivé. S’il n’avait pas été malade ce ne serait pas arrivé… mais j’ai préféré me focaliser sur ce petit détail. Celui qui me montre que la vie ne tient qu’à un fil, une seule décision. Alors il faut profiter d’elle tant qu’on le peut, tant qu’on nous le permet.

Lorsque nous arrivons à la maison, il doit être dans les 16h et seule Eliza est là. J’ai envie de courir dans ses bras mais je suis bloquée dans cette fichue chaise ! Alors, je lui adresse un grand sourire. Papa et maman m’avaient prévenue que les autres seraient là pour le dîner du soir. En un sens, c’était rassurant ça me permettait de ne pas me sentir acculée dès mon arrivée.

« Comment tu vas petite sœur ? » je lance alors à Eliza. J’espère que je vais pouvoir reprendre mes marques rapidement. Heureusement pour moi, mes souvenirs d’avant mon accident sont intactes et c’est déjà une bonne chose en soi. J’attends donc la suite des événements sans pouvoir rien faire car je n’ai même pas la force de pousser la chaise moi-même à la force de mes bras. Si vous les voyiez ces bras… vous comprendriez beaucoup mieux !
The other side :: San Francisco :: Downtown :: HabitationsPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum