Félicitation à Gwendal et Elia

Depuis la diffusion d'une vidéo montrant un homme faisant de la lumière avec ses mains se faire tuer par un autre avec un poignard, le monde s'interroge. Existe-t-il autre chose que des hommes sur terre ?
 

 

 "old man" alphonse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 26/07/2018
Messages : 16
Posté le Sam 11 Aoû - 11:24
Je n’étais pas forcément du genre à m’agacer quand quelque chose n’allait pas, enfin si peut-être un peu. Ce qui m’agaçait surtout c’est qu’on soit incapable de réparer le problème et qu’au lieu de chercher une solution, on s’arrêtait sur le fait qu’un homme était mort et que le pauvre laissait derrière lui une famille. Mais en attendant l’on ne pouvait plus travailler et se lamenter sur le sort d’un cadavre ne ferait rien de plus que nous retarder. Et ce n’est qu’au bout d’une énième menace de rentrer chez moi, faute de pouvoir travailler, que l’on consentit à m’appeler quelqu’un pour réparer ce problème. Je n’étais pas le meilleur des informaticiens, ni le plus habille avec des serveurs et là nous avions besoin de quelqu’un sachant s’en sortir et pouvant se rendre disponible rapidement. L’appel ayant été passé, j’attendais nerveusement dans mon bureau, l’homme qui devrait venir me porter secours, ou du moins régler le problème pour que je puisse me replonger à corps perdu dans mon travail. J’étais complètement du genre à m’agacer quand quelque chose n’allait pas.

Jouant nerveusement avec mon stylo, ce ne fut qu’après une interminable heure à attendre qu’un homme se présenta enfin à moi. Un homme dont l’âge me faisait me demander si seulement il savait encore marcher sans une canne. « L’accueil se fait à l’étage au-dessus.  », soufflais-je en détournant mon regard de l’homme pour m’intéresser de nouveau à mon stylo. L’homme sans doute déjà sénile depuis quelques années ayant sans doute du se heurter à un mur de souffrance écoeurant de mes collègues suite à la mort subite de notre gestionnaire. Et naturellement, il était descendu ici pour m’ennuyer avec ses questions sans intérêts. Alors autant y couper court et le renvoyer là ou quelqu’un en aurait réellement quelque chose à faire que son chien se soit perdu ou qu’on lui ait volé les clés de sa voiture à peine en état d’être conduite.      

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/08/2018
Messages : 11
Posté le Dim 12 Aoû - 21:05


Mon chef nous annonce que la police avait besoin d'urgence d'aide pour leur serveur. Il eut l'air embêté, le technicien habituel de ce contrat était absent. Il m'envoyait a sa place, et me lançait "Répare ça vite fait et t'embête pas à tout analyser. Le contrat nous ne rapporte pas grand-chose c'est surtout pour qu'il nous laisse tranquille. " Je me rendais donc sur place, avec en tête ce que mon chef m'avait dit, leur serveur était si pourri que ça?

Arriver sur place, je demandais à la réceptionniste le bureau de monsieur Jayden N. Merwin. J'attendais calmement, dans une salle surchauffe. Elle m'avait répondu, "Je vais essayer de le contacté monsieur Merwin"  mais, sans réponse. Elle gribouillait un plan et me lançait "Voilà son bureau". Je suivais l'instruction qu'elle m'avait laissée et me perdais dans les couloirs. Je demandais à une personne mon chemin, il me demandait ce que je lui voulais "Je suis là pour le problème de serveur" répondrai-je "Ho super, j'espère que ça ira vite, ont ne c'est plus travaillé à cause de ce problème", et me montrait une porte à 10 mètre de là, je le remerciais et me dirigais dans cette direction. En entrant dans la pièce je voyais un homme jouer avec son stylo, l'aire dépité. J'allais me présenter quand il m'avait sorti "L'accueil se fait à l'étage au-dessus". Vexé de sa réponse, je lui balançais "Et le gamin en couche culotte! J'en ai rien à foutre que tu sois trop occupé à faire joujou avec ton stylo! Je me suis déplacé ici suite à votre appel en urgence! Et l'urgence c'est que tu dois faire joujou avec ton stylo! Si tu veux je peux contacter un magicien, pour qu'il t'apprenne à faire joujou avec". Sur ses mots je m'étais retourne vers la porte en sortant je lui disais "Je vous enverrais la facture de mon déplacement".
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 26/07/2018
Messages : 16
Posté le Hier à 12:45
Je m’étais attendu à ce que le grand père finisse par s’excuser et retourne à l’étage tel le grabataire qu’il devait-être, mais à la place, il ne perdit pas un instant pour me remettre à ma place et durant un instant, j’étais resté là, sans rien faire, juste capable de le fixer. Et si parler de magicien avait toujours quelque chose d’un peu agaçant quand on connaissait la vérité, je n’eus pas le temps de m’y attarder lorsqu’il recula pour faire demi-tours en réclamant sa note pour son déplacement. Il allait partir ? Ce vieux avait du panache et cela m’arracha clairement un soupire. Me redressant alors, je posais mon stylo sur mon bureau avant de me mettre sur pied pour m’avancer et traverser les quelques mètres me séparant de lui pour tendre le bras dans l’attente d’une poignée de mains. « Veuillez m’excuser, mais je connais rarement des hommes de votre âge encore en état de travailler surtout dans ce domaine. », enfin j’en connaissais beaucoup des mecs de 80 ans en parfaite santé, j’avais moi-même plus d’une cinquantaine d’années et j’étais en parfaite santé. Mais je doutais qu’il soit un Traqueur, il s’agissait seulement d’un humain, d’un américain étant passé entre les mailles du filet.

Attendant qu’il me rende la politesse, je le détaillais longuement avant de reprendre, « Je ne voulais pas vous manquer de respect. », et si je m’en fichais pas mal de son égo de vieux décrépi, il était là pour résoudre un problème et m’aider à reprendre mon travail et il était hors de question qu’un déchet en fin de vie me fasse perdre plus de temps. Il faudrait simplement penser à changer de partenaire, car entre un mec clamsé et un vieux, j’avais pas l’impression qu’on puisse leurs faire confiance sur le long therme. Mais passons, si il était là c’était qu’il était censé pouvoir m’aider et si c’était pas le cas, c’était pour le virer. Dans les deux cas, l’on verrait ça rapidement si il acceptait de revenir sur terre.        

_________________

Posté le
The other side :: San Francisco :: Upper East SidePage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum