Félicitation à Ada et Nath

Depuis la diffusion d'une vidéo montrant un homme faisant de la lumière avec ses mains se faire tuer par un autre avec un poignard, le monde s'interroge. Existe-t-il autre chose que des hommes sur terre ?
 

 

 [INT 1] We've never been so alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages : 10
Posté le Lun 17 Sep - 21:46


We've never been so alone

Sebastian K. Henning, Upside



10h30, Upside - Naturellement les cours avaient été annulés à peine la première heure entamée, Grands Dieux ce que ces mortels pouvaient être effrayés par un rien. Certes il ne s’agissait pas d’un rien, loin de là, nous étions face à la première étape, à la première marche menant aux Enfers, enfin nous, eux, ces créatures mortelles que je cherchais à éduquer depuis à présent des siècles, en vain. Comment voulez vous apprendre à une vache à parler quand son seul intérêt est d’être mangée ? Je perdais sans doute mon temps, mais les quelques doutes que je pouvais faire germer dans les esprits les plus fertiles suffisaient à me satisfaire. Et aujourd’hui serait un jour parfaitement propice à cela, en partant du principe que les rares âmes en peine que je serais amené à croiser ne soient pas toutes obnubilées par ces quelques gouttes. Quittant l’université parapluie à la main, j’avançais au gré du vent dans les rue de cette ville. Je n’étais sans doute pas le plus vieux arpentant ces rues aujourd’hui, mais j’étais sans doute celui ayant le plus d’intérêt à me perdre ici.

Téléphone en main, je m’amusais déjà à répandre quelques doutes, craintes et souffrances dans le cœur des habitants de cette ville. J’aimais le vent de panique que j’avais su créer, j’aimais voir le monde des esprits les plus rigides s’écrouler peu à peu. Rejoignant un café qui peinait à tenir ses employés au travail, je pris place sur une des tables avant de commander un café qui tarda à venir. J’eus d’ailleurs le temps de sortir mon ordinateur, naviguant entre les sites d’information pour voir lequel serait le moins septique en premier. Il n’y avait pas à dire, éduquer ce monde resterait mon plus grand plaisir dans ce monde.


Point météo - Orage, foudre, vent violent.


Pour rappel, moins de 450 mots merci

_________________


Je ne suis pas un compte administrateur, ne m'envoyez pas de MP, contactez directement le staff.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 11/08/2018
Messages : 138
Posté le Mer 19 Sep - 18:26
Le ciel déversant sa colère sur la terre. Il y avait quelque chose de fascinant dans ce spectacle. Cela me rappelait tellement de souvenirs et pourtant, mon regard n'avait rien de nostalgique, bien au contraire. J'observais ce ciel avec intérêt, y avait il quelque chose de naturel dans ce soubresaut de Mère Nature ? Je n'en étais pas persuadé. J'envoyais un sms a Rachel, lui ordonnant de rentrer chez nous et de ne plus en bouger...Quant a moi...Ah...Je ne craignais pas grand chose....Du moins, pas du ciel, des hommes peut être ? Leur panique courrait dans les rues dans un frémissement dérangeant. Protégé de la pluie sous un parapluie aussi sombre que mes yeux, je marchais tranquillement dans la rue, observant, disséquant, m'amusant parfois. Ils étaient maitre de la terre, ou du moins, le croyaient ils, depuis des siècles et pourtant...ils restaient de pauvres erres sans intelligence et pathétiques...

Comme croire qu'un simple café pouvait les protéger de la furie du dehors...Pourtant ce fut bien là que je me dirigeais et, quelle ne fut pas ma surprise, d'y voir un visage familier. Un visage que j'aurais sans doute écrasé avec une certaine satisfaction sur cet enfant n'avait pas quelque chose de fascinant qui me poussait a l'observer. Evidemment, la question ne se poserait plus si il osait poser une patte sur ma fille. Sans m'annoncer au préalable, je m'installai face à lui, un sourire énigmatique jouant sur mes lèvres alors que je croisais négligemment les jambes. « Les nouvelles sont elles bonnes ? » susurrais je avec une étincelle étrange au fond des yeux.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages : 10
Posté le Jeu 20 Sep - 11:41


We've never been so alone

Sebastian K. Henning, Upside



10h35, Upside - Oh, quelle magnifique surprise à l'horizon ! De toutes les créatures de l'Enfer, celle qui devait me rejoindre en premier était la plus mortelle ? Ce démon ayant abusé plus d'une fois de l'humanité en la soumettant à sa rage. Rares étaient ceux ayant un jour marqué l'Histoire, mais encore aujourd'hui ses créations continuaient à nous délester de quelques âmes. Souriant en le voyant prendre place à ma table, je détournai finalement mon regard sur lui, ma tasse encore brûlante rejoignant mes lèvres dans une nonchalance non simulée. « Meilleure pour moi que pour ces âmes esseulées peinant à traverser la rue... », soufflai-je avant de poser la tasse sur la table pour continuer à le regarder. Qu'y avait-il de plus dangereux que de danser avec la Mort elle-même ? Se révéler peut-être, « Ne trouvez-vous pas cela intéressant ? Il y a quelques mois le monde s'affolait avec une vidéo cauchemardesque et aujourd'hui la foudre semble vouloir avoir raison de l'humanité...  », murmurai-je alors que la foudre continuait à s'abattre sur la ville, « Aurions-nous assisté à l’exécution d'un disciple de Thor ? Ou de Zeus ? Ou de quelque chose d'encore plus ancien que les mythes et légendes elles-mêmes ? », je ne me faisais aucune illusion à son sujet, je savais qui il était, je savais ce qu'il faisait ici, pourquoi il était là, la réciproque n'était pas de mise malheureusement, quoi qu'il ait suffisamment de cartes et d’intelligence en main pour en prendre la possibilité. Je voulais simplement réveiller le monstre caché sous ce lit..


Point météo - Orage, foudre, vent violent.
Tour 1


Pour rappel, moins de 450 mots merci

_________________


Je ne suis pas un compte administrateur, ne m'envoyez pas de MP, contactez directement le staff.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 11/08/2018
Messages : 138
Posté le Jeu 20 Sep - 18:56


We've never been so alone

Alex Evans, Upside



La réponse de l'homme glisse un sourire sur mes lèvres. Sourire étrange d'ailleurs, un relent de ce qu'avait été mon passé, une cruauté matinée de douceur pernicieuse. « Tant de siècles sont passés mais ils craignent encore la colère du ciel... » murmurais je presque trop délicatement en posant un regard froid sur les humains qui nous entourait. J'avais réussit a en aimer une, mais cela ne s'appliquait pas a l'ensemble de la race. Néanmoins, mon attention restait figée sur cet homme. J'avais vu sa naissance, vu sa noirceur. Je haïssais les hommes ? Lui, c'était bien pire. Lorsqu'il mentionna la vidéo, mes iris se firent songeuses. Avait il quelque chose a voir là dedans ? Après tout, même si cela mettait en danger les Occultistes, il y avait une panique latente, une peur primale insérée jusqu'au cœur des hommes. Cela me rappelait les chasseurs...Qui traquent, affaiblissent et, enfin, frappent. Avait il quelque chose a voir là dedans ? Evidemment, je pourrais lui demander mais je n'aurais sans doute aucune réponse franche. « Nous sommes ces mythes et ces légendes....Du rêve le plus doux au cauchemar le plus cruel... » mon sourire s'affine sur le dernier mot, lentement, reflet de milliers d'années passées a démembrer ce monde... « Mère Nature sait être cruelle et sans pitié, mais elle n'est rien face a nous...n'est ce pas ? » Je lève un index pour une serveuse débordée. « Un café. Serré. » Quelque chose me dit que j'allais en avoir besoin.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages : 10
Posté le Ven 21 Sep - 10:07


We've never been so alone

Sebastian K. Henning, Upside



10h40, Upside - Mon sourire ne disparaissait pas, il entrait dans un jeu dont il ignorait encore certaines choses, décevant, je l'aurais cru un peu plus perspicace, quoi qu'il ne soit sans doute pas commun de croiser l'un des siens aussi peu prudent. Je ne lui en voulais donc pas, le jeu ne serait que meilleur et la provocation plus douce. Je l'observais, sagement, chaque phrase était réfléchie, rien n'était dit au hasard et je le laissais commander, attendant d'être de nouveau au calme avant de reprendre quelque chose de bien plus sérieux. « La foudre et le feu ont toujours fait bon ménage, je me trompe ? », je savais tout, la connaissance était le pouvoir et j'avais cette avance sur lui que je comptais bien lui offrir. Je savais ce dont il était capable, il avait en horreur cette humanité, il accepterait forcément d'y céder si l'avenir de son enfant était en jeu non ? « Par un temps pareil, l'avenir me semble fort incertain... Mais ne l'est-il pas déjà depuis longtemps ? Je trouve ça désolant de laisser un tel paysage aux futurs générations, c'est comme si nous les poignardions d'avance. ». Faisant tourner la cuillère dans ma tasse, je laissais la serveuse lui déposer sa commande avant de demander un peu plus franchement, « Ne serait-il pas l'heure de joindre ses forces et de donner une toute autre fin à ce spectacle ? D'allier l'âge à la destruction. La colère à la haine... ». S'il se laissait séduire, d'une quelconque façon, le petit manège en cours serait bien plus destructeur, bien plus appréciable aussi. Et pouvions nous réellement rejeter un avenir aussi glorieux, un avenir où son espèce aurait de nouveau son mot à dire ?


Point météo - Orage, foudre, vent violent.
Tour 2


Pour rappel, moins de 450 mots merci

_________________


Je ne suis pas un compte administrateur, ne m'envoyez pas de MP, contactez directement le staff.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 11/08/2018
Messages : 138
Posté le Jeu 27 Sep - 17:39


We've never been so alone

Alex Evans, Upside



Nous y voilà.

Une lueur indéfinissable passa rapidement dans mes iris, trop rapidement sans doute. Je me méfiais de cet homme, autant que je le ferais d'un serpent a sonnette d'ailleurs. Son invitation, car cela en était une, demeurait très étrange, faire appel a ma haine de l'homme était une manœuvre grossière mais je pouvais comprendre qu'il la tente, après tout, je ne cachais aucunement la colère qui couvait encore en moi lorsque mon regard se posait sur ces êtres insignifiants. Je devais lui reconnaître un certain bagout, il savait se faire séduisant. Un demi sourire nagea sur mes lèvres.

Prenant mon temps, j'avalai une gorgée de café, fort, comme je l'aimais. « Dis moi, Sebastien...Qu'y gagnerais je ? Ou plutôt...Qu'y perdrais je ? » j'avais murmuré, comme a l'oreille d'une amante mais je savais qu'il m'avait entendu. Non, je ne me fiais pas a ses paroles, j'étais un crotale et je savais en reconnaître un lorsque je le voyais. En prime, croyait il être le premier a tenter une manœuvre de cette ampleur ? A venir me voir dans l'espoir d'une alliance ? Ah. Cela été quelque peu risible, car si il y avait bien quelqu'un que je n'imaginais pas quémander après moi, c'était bien lui. Il ne m'aimait pas vraiment, mais en même temps, comment lui en vouloir. Non, je le savais retors et vicieux, c'était ça le problème et il se pourrait bien qu'il y ai dans sa cervelle un rôle secondaire à tout ce foutoir. Bénéfique uniquement à lui...Restait a savoir quoi..

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages : 10
Posté le Jeu 27 Sep - 22:39


We've never been so alone

Sebastian K. Henning, Upside



10h55, Upside - Il était à la hauteur de ce que j’attendais d’un homme de sa carrure, il était prudent, mais pas dénué d’intérêt. Il cherchait à connaitre sa place exacte dans cet échiquier qui prenait déjà place en ces jours, il voulait connaitre le prix, ce qu’il y avait à perdre. Que pouvait-il craindre, je n'œuvrais que pour la survie de ceux le méritant non ? Et ces hommes, ces créatures sans lesquelles je ne serais sans doute pas né, je le conçois, n’étaient que des insectes s’écrasant sur le pare-brise de leurs destinés. Ils payeraient bien assez tôt ce qu’on leur reprochait et aujourd’hui était un jour glorieux, un jour où l’on pourrait faire de leur existence un souvenir heureux. « La seule chose qu’il y a à perdre aujourd’hui c’est une nouvelle bataille. », soufflais-je sans me défaire de mon sourire, « Combien d’entre elles avons-nous déjà remportées ces siècles passés ? Combien de conseil arrogant, combien de maux destructeurs y’a-t-il déjà eu dans ce monde ? », beaucoup et une grande partie venait de lui, je ne me faisais aucune illusion.

Me redressant dans mon siège, je m’adossais pleinement sur le dossier avant de reprendre, « Quel mal y aurait-il exactement à s’abandonner à ses plaisirs les plus coupables ? D’autant qu’aujourd’hui, il y a nombre de créatures ayant vu le jour dans le seul et unique but de voir cette victoire leur être arrachée… », comme sa fille. Sa fille ne serait plus rien si nous venions à disparaître, « Il suffit de savoir quel avenir vous voulez  offrir à ceux qui ont encore de l’importance. », plus de mage de son acabit rejoignaient le fête, plus rapidement je pourrais me repaitre de la panique générale.


Point météo - Orage, foudre, vent violent.
Tour 3


Pour rappel, moins de 450 mots merci

_________________


Je ne suis pas un compte administrateur, ne m'envoyez pas de MP, contactez directement le staff.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 11/08/2018
Messages : 138
Posté le Mer 3 Oct - 18:32


We've never been so alone

Alex Evans, Upside



Je fixe Sebastian. Longuement. Sans même un soupir, sans un soubresaut. Rien. Le visage de marbre. Je sais que cela ne lui fera ni chaud ni froid, après tout, même hybride, il possédait une puissance qui n'était pas a négligéer. Je le savais. Je l'avais connu au berceau après tout. C'était pour cette même raison que je savais qu'il préparait autre chose....Du moins, je le pressentais. Si tout ceci n'était qu'un paravent ? Idéal n'est ce pas ? Appuyer sur la corde, la faire vibrer juste comme il faut pour s'assurer mon concours. Le pire ? Le pire était sans doute qu'il était séduisant dans ses mots. Il me jetai un défi. Un défi a ma mesure. Tout en souhaitant sans doute me piéger. J'étais arrogant et sûr de moi mais j'avais dépassé le stade de me penser dieu sur terre.

Mon index suivit pensivement le dessin de ma tasse, un sourire jouant sur mes lèvres. « Je n'ai jamais compris ton amour de l'enseignement...Le pouvoir te conviendrait tellement mieux... » Mais je savais aussi que si l'homme disparaissait alors il n'y aurait plus rien pour satisfaire son appétit. C'était étrange qu'il pousse dans ce sens... je plissai légèrement les paupières, le jaugeant sans rien laisser paraître de mes pensées. Il n'y avait qu'une façon de savoir ce qu'il mijotait réellement. Une seule. « Tu sais ce que tu risque a tenter le diable n'est ce pas Sebastian ? » Susurrais je doucement, l'éclat de mes iris sombre s'illuminant un instant de pouvoir avant que mes cils ne le voile. « Soit. Dansons. » Et je levai ma tasse en un toast ironique.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages : 10
Posté le Jeu 4 Oct - 15:48


We've never been so alone

Sebastian K. Henning, Upside



11h00, Upside - La graine germait de plus en plus dans son esprit, nul besoin d’y prêter plus d’énergie, il n’avait plus qu’à le dire, à haute voix. Et ce silence, il finit par le briser, avouant n’avoir jamais compris mon choix de carrière quand, de toute évidence, j’étais fait pour le pouvoir. Souriant lentement à ses mots, j’haussais un sourcil en lui disant, « Les têtes pleines ne sont-elles pas plus aptes à remettre le monde en question ? Nous savons tous les deux que la connaissance est le seul véritable pouvoir dans ce monde. » et mon sourire ne disparut pas, il demeura intact, présent à sa place alors qu’il cherchait à savoir si j’avais pris la pleine mesure de tout cela. Bien sûr que je l’avais fait, bien évidemment que je savais ô combien il serait dangereux d’en faire le nouveau bras armé de cette guerre. Je savais, mieux que quiconque et je voulais voir jusqu’où le monde pourrait aller avant de céder. Suivant son geste en inclinant la tête, j’avais moi-même bu une gorgée de café avant de l’informer, « Dans ce cas profitez des festivités, je saurais vous trouver en temps et en heure pour le grand final. », je le congédiais en quelque sorte, j’avais d’autres plans à mettre à exécution, d’autres plans à monter et aucun ne pourrait voir le jour avec lui dans les parages.

Je lui rendais sa liberté, le regardant quitter les lieux avant de me replonger dans la contemplation de ce miracle. Je n’aurais de cesse de les regarder s’agiter et se peindre de terreur à chaque grondement plus violent que le précédent. Qui serait le prochain à venir se perdre face à moi ? Quelle âme en peine allais-je pouvoir torturer ou au contraire, quel danger allait me faire face, tout ceci m’amusait définitivement beaucoup trop.


Point météo - Orage, foudre, vent violent.
Tour 4 - Fin de l'échange avec Alex. Tu peux reposter une dernière fois si tu le désire.


De nouveau disponible à 11h30


Pour rappel, moins de 450 mots merci

_________________


Je ne suis pas un compte administrateur, ne m'envoyez pas de MP, contactez directement le staff.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 28/09/2018
Messages : 30
Posté le Mar 16 Oct - 14:11
We've never been so aloneL'orage était bien là, tout comme il avait pu le dire quelques jours plus tôt. La pluie avait trempé ses habits et ses cheveux, qui collaient à son visage. Le vent violent et froid mordait sa peau et faisait claquer les pans de son manteau contre son corps. Cela devenait compliqué d'avancer sous ce temps et il ne faudrait pas qu'il attrape la mort. Alors, il entra dans le premier café qu'il croisa. Celui ci semblait avoir déjà pas mal de monde, mais tant pis.

S'approchant du comptoir, il demanda s'ils avaient quelques serviettes avec lesquelles il pourrait se sécher au moins le visage et le cou. Prenant le temps de bien enlever les gouttes dégoulinant dans son col. Puis, il fit un tour de la salle tout en commandant un café bien chaud. Son regard se posa alors sur un homme d'un âge un peu plus avancé que celui qu'il ne pouvait paraitre lui même.

Ses pas le menèrent à cette table sans qu'il n'en prenne conscience tout de suite, comme attiré par un aimant. Posant ses doigts sur le bois et ses yeux croisant ceux de l'inconnu.

- La place est prise ?

Mais, il n'attendit pas de réponse et prit place sur la chaise en face de lui, posant son manteau sur le dos d'une autre pour le faire sécher un minimum. Celui ci gouttant sur le sol. Son café arriva au même moment et il remercia distraitement la serveuse.

- J'ai l'impression de vous connaitre, nous serions nous déjà rencontré ?

Nath avait cette petite impression étrange au creux du ventre, ce doute de connaitre l'inconnu ou de l'avoir déjà croisé. Mais, il ne se souvenait pas où dans ce cas. Peut être qu'en parlant avec lui, ça lui reviendrait. Ou s'il avait son nom au moins.

- Je suis Nathaniel Adams, si ça vous dit quelque chose.

Il commença par se présenter et aviserait au fil de la conversation, s'il y en avait une.
©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages : 10
Posté le Mar 16 Oct - 16:35


We've never been so alone

Sebastian K. Henning, Upside



11h35, Upside - Tiens, tiens, tiens, que voyais-je s’avancer dans l’espace ? Un Traqueur, loin de sa meute et de sa protection. Je n’avais pas espéré réussir à attirer son attention et pourtant l’homme trouva sa place tout naturellement devant moi. Le laissant s’installer, je lui répondis par  un sourire lorsqu’il me fit part de cette impression passagère de me connaitre. J’avais un champ de possibilité devant, une multitude de possibilité pour tirer quelques épingles de ce jeu. Il ne me connaissait pas, mais moi si, Traqueur ayant déjà fini par s’égarer dans un bar où aucun de son espèce n’aurait du se retrouver. Traqueur ayant fini par s’en prendre à un Altéré sans même s’en rendre compte. Pauvre petit chose, voyons donc comment il allait réagir ce soir. « Monsieur Adams ! Quel plaisir de vous revoir ! J’étais quelque peu inquiet quand vous êtes sorti du bar complètement ivre la dernière fois, j’avais peur qu’on annonce votre mort dans les journaux ! Fort heureusement, vous êtes encore parmi nous. » déclarais-je de façon enjouée, un sourire sur le visage. « J’avais cru trouver le partenaire d’un soir, mais à la place, j’avais fait votre adorable rencontre ! », je savais parfaitement ce qu’il en était et mettre un peu d’huile sur le feu n’était-il pas excitant ?

Ne me séparant pas de mon sourire, je repris, « Nous n’avions pas fini notre fascinante discussion sur votre métier la dernière fois ! Je crains que le temps nous fasse défaut aujourd’hui avec toute cette foudre, mais j’aurais adoré vous écouter à nouveau. », il n’y avait pas grand chose à faire avec ce genre d’homme, et nous étions en public et je ne voyais aucun autre Traqueurs autour de nous. Saurait-il se rappeler de la réalité ou allait-il se convaincre que tout ce qu’il avait oublié pouvait être ce que je lui annonçais ? Les dés étaient jetés.


Point météo - Orage, foudre, vent violent.
Tour 1.


Pour rappel, moins de 450 mots merci

_________________


Je ne suis pas un compte administrateur, ne m'envoyez pas de MP, contactez directement le staff.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 28/09/2018
Messages : 30
Posté le Mar 16 Oct - 18:28
We've never been so aloneCette sensation ne partait pas et l'homme en face confirmait même celle ci par le fait qu'ils se soient déjà vu. Au bar ? Complètement ivre ? La seule fois où il s'était enivré au point de tenir tout juste sur ses jambes était lors de cette fameuse soirée, lorsqu'il avait attaqué cet humain sur des suppositions de sa probable homosexualité. Un léger sourire étire ses lèvres et il prend une gorgée de café brulant, la sentant passer le long de sa gorge aussi brusque que bénéfique.

- Je ne me souviens pas avoir parlé avec vous à cette soirée. Il m'a semblé l'avoir passé seul d'un bout à l'autre.a

Et puis, une fascinante conversation sur son métier ? Peu de personnes se passionnaient pour l'horlogerie alors ça paraissait assez étrange. Enfin, ça aurait pu ! Mais il se souvenait encore de cette soirée marquante, accoudé au comptoir à enchainer les verres. Sortant en ayant du mal à aligner un pied devant l'autre, puis ces deux hommes.. Oui, d'un bout à l'autre, il avait été seul. Mais, cet homme semblait en savoir plus sur lui qu'il ne voulait bien le dire apparemment.

- Et de quoi avons nous parlé sur mon métier ? L'horlogerie n'a rien de si passionnant, mais peut être que je pourrais reprendre si cela vous intéresse tant.

Il devait se montrer subtil et ne pas faire remarquer qu'il se souvenait parfaitement ne pas l'avoir croisé ce soir là. Restant aux aguets en se demandant ce qui pouvait bien motiver cet homme à lui avoir mentit là dessus. Mais, une chose était plus que certaines, ils devaient s'être vu au moins une fois pour qu'il lui en parle. Non ?

- Pardonnez moi, j'ai oublié votre nom. Peut être pourriez vous me le redonner ?

Gardant ses mains autour de la tasse, il posait cette question d'un air qui se voulait presque désolé.
©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages : 10
Posté le Mer 17 Oct - 10:21


We've never been so alone

Sebastian K. Henning, Upside



11h45, Upside - L’idée même que je puisse avoir été témoin de sa chute ne le fit pas sourciller. En revanche, je sentais son esprit se mettre en marche et s’assembler pour trouver quelque chose qui lui était invisible. Cet homme savait que je mentais et il voulait me prendre au piège. Souriant lorsqu’il évoqua ne pas se souvenir de moi, je soufflais quelque peu amusé, « Je ne peux pas vous en vouloir, vous êtes jeune et fringuant tandis que je reste désespérément vieux. », bien plus que tout ceux de sa race encore vivant cumulés. Revenant sur son métier, il cherchait à savoir jusqu’où je pousserais mon mensonge non ? « Je vous expliquais que j’avais une très vielle horloge en colonne et qu’il y avait des sortes de traces sur le bois et vous étiez en train de m’expliquer que chaque horloger avait sa marque de fabrique et qu’il la déposait sur le bois lorsqu’il intervenait sur de telles pièces. J’allais vous avouer que je n’en comprenais pas vraiment l’utilité, mais vous avez disparu. », rien de cela était vrai, enfin si cette anecdote l’était, mais ce n’était pas lui qui m’en avait parlé.

« Sébastian Henning, à une époque j’aurais pu être gêné mais comment en vouloir à un jeune homme fringuant comme vous d’oublier un viel universitaire ? », mais je ne voulais pas rester sur ce sujet, du moins pas dans ce sens. Il me testait, c’était intéressant, mais cet orage devait le préoccuper plus que ça, « C’est orage c’est fou tout de même… J’ai du renvoyer mes étudiants chez eux faute de pouvoir parler dans ma salle de cours… Je ne comprends pas comment la météo a pu louper un tel cataclysme… », secouant la tête faussement désabusé, j’en étais à me demander comment un Traqueur pouvait avoir fini ici ? En plus de sa sexualité, l’homme aurait-il quelque chose à se reprocher ?

Point météo - Orage, foudre, vent violent.
Tour 2.


Pour rappel, moins de 450 mots merci

_________________


Je ne suis pas un compte administrateur, ne m'envoyez pas de MP, contactez directement le staff.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 28/09/2018
Messages : 30
Posté le Dim 4 Nov - 12:28
We've never been so aloneSa tournure de phrase resta dans l'esprit de Nathaniel. On ne restait pas désespérément vieux, on avançait dans l'âge. Quelque chose clochait, il le savait, mais n'arrivait pas à mettre le doigt dessus dans l'instant. La discussion revint sur la conversation qu'ils étaient censés avoir eu sur son métier, pourtant cette anecdote ne lui disait absolument rien. Aucun souvenir sur le fait d'avoir précisé ce genre de petite chose à un homme qu'il ne rencontrait que seulement. Il n'avait pas assez bu ce soir là pour oublier, ça ne pouvait vouloir dire qu'une chose : cet homme lui mentait.

- Enchanté. Rassurez vous, malgré le fait que vous appuyez sur votre âge, vous êtes toujours bel homme.

Le compliment avait été fait sans arrière pensées, juste avec un certain naturel alors qu'il restait concentré sur autre chose. Prenant une gorgée de café, il fut un peu surprit que Sebastian lui parle du temps.. Vraiment ? Son regard se posa alors vers l'extérieur et regardait le vent faire bouger quelques lampadaires ou voler des papiers qui n'avaient pu être rattrapés par leur propriétaire.

- Ce quartier parait encore plus tranquille dans une image presque apocalyptique. Déserté par les hommes et envahit par la nature. Enfin, certains disent que ce n'est pas tout à fait naturel...

Il boit encore un peu de café et se tourne de nouveau vers l'homme en face de lui, le fixant avec un certain sérieux, mais gardant un léger sourire sur les lèvres pour rester aimable.

- Et vous, qu'en pensez vous ?

Etait il vraiment un simple universitaire comme il le disait ? Ou cachait il quelque chose de plus ? Enfin, d'un côté, tout le monde cachait quelque chose aux autres, Nath le premier. Mais, il aimerait vraiment savoir et comprendre.
©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages : 10
Posté le Jeu 8 Nov - 9:09


We've never been so alone

Sebastian K. Henning, Upside



12h, Upside - Cet homme était étrangement beaucoup trop serein et c’était quelque peu agaçant. Il se contrôlait, à n’en pas douter, mais remettre en cause sa sexualité aurait dû le faire tiquer davantage encore. Peu importe, je ne gagnerais rien à attendre quoi que ce soit de lui à présent, alors autant le pousser là où je le voulais vraiment. Alors que pensait-il de ce temps ? Qu’il était apocalyptique et pas vraiment naturel, bien évidemment que c’était le cas, la nature pourrait-elle autant se déchainer sur une seule et unique ville ? Non, tout aussi cruelle soit-elle elle ne l’était pas autant. Un fin sourire trouva sa place sur mes lèvres lorsqu’il s’intéressa à ce que je pouvais en penser, lui mentir n’aurait aucun intérêt, du moins plus maintenant, « Qu’une chasse à l’homme se prépare. », soufflais-je en reportant mon attention sur cette fenêtre nous protégeant encore faiblement de la tempête.

Cet homme n’était pas tant un mystère, mais il différait bien trop de l’image que j’avais eu de lui que j’avais de quoi me poser des questions. Son monde était-il à ce point en train de changer pour qu’il se laisse ainsi porter ou le poids de la culpabilité était trop grand ? « La population devrait être protégée, mais que pouvons-nous faire face à cet orage prêt à nous poignarder en plein ventre ? » il ne pouvait de toute façon rien faire ici, ni contre moi, le moindre mouvement pourrait lui couter la vie sans qu’il ne s’en rende vraiment compte. Il n’était pas en train de suivre les ordres, il n’était définitivement pas comme les autres et j’aimerais vraiment en savoir plus, mais le temps me manquait. Je devais trouver ses limites et voir quand le Traqueur reviendrait.

Point météo - Orage, foudre, vent violent.
Tour 3.


Pour rappel, moins de 450 mots merci

_________________


Je ne suis pas un compte administrateur, ne m'envoyez pas de MP, contactez directement le staff.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 28/09/2018
Messages : 30
Posté le Dim 11 Nov - 0:54
We've never been so aloneUne chasse à l'homme hein ? Ca ne le surprenait même pas et il terminé son café pour cacher son sourire mi amusé mi moqueur. Reposant la tasse, il croisa les bras sur la table et hocha seulement la tête.

- Ne nous restera plus qu'à attendre de voir qui aura le mot de la fin dans cette chasse.

Un éclat brilla dans son regard, une preuve d'un intérêt certain pour ce qui ne tarderait pas à arriver. Sebastian ajouta que la population devrait être protégée, demandant également ce qui pourrait être fait face à une telle intempérie. Mais, le seul moyen de tout stopper et de sauver les habitants de la ville serait de trouver le responsable et de l'arrêter. Ce n'était pas une mince affaire, il pouvait tout à fait le concevoir, mais c'était la seule chose à faire.

- Vous semblez en savoir bien plus que vous ne voulez bien le dire. Je laisserais donc la protection des civils à la police et aux secours, pendant que j'irais me charger de cet homme à chasser.

Il se pencha un peu au dessus de la table et souffla alors plus bas avec un petit sourire amusé.

- N'est ce pas là mon devoir ?~

Puis, il se leva de la table pour remettre sa veste, essuyant un peu les gouttes qui persistaient, celui ci déjà bien trempé alors cela ne faisait pas grande différence.

- Ce fut un plaisir de partager cette conversation avec vous. Peut être aurons nous encore l'occasion de nous croiser.

Ou peut être pas. Bien que ce hasard soit peut être un peu gros, il ne chercherait pas à aller le voir de lui même. Et après les derniers mots échangés, il quitta le café pour reprendre son chemin initial.
©️ 2981 12289 0
Posté le
The other side :: San Francisco :: UptownPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum